Namur Libre

La vie des autres.

Ainsi donc, lors d’un questionnaire d’évaluation sur les compétences en mathématiques des élèves de la Communauté française, on poserait la question sur l’emploi d’une aide-ménagère par la famille de l’enfant questionné.

Interviewée, la responsable de l’administration détourne immédiatement le sujet sur le besoin d’offrir les meilleurs outils pour les élèves et autres banalités.

Il y a deux enseignements (si l’on peut dire) importants à relever de cette pratique pour le moins douteuse:

Tout d’abord, la chasse au bourgeois continue. Il s’agit clairement ici de dresser un profil socio-économique des élèves, et donc des écoles, afin que la clique du cabinet Arena puisse prendre des mesures supplémentaires sur la mixité sociale et autres poncifs néo-progressistes. En gros, la lutte des classes n’est toujours pas finie pour certains restés coincés dans une vision dépassée et fausse de la société.

Deuxièmement, il s’agit clairement de l’instrumentalisation des enfants. Tout cela en dit long sur la confiance accordée aux parents, que l’on soupçonne probablement de ne pas vouloir se plier volontairement à ce genre de questions tout à fait déplacées de la part d’une administration volontiers intrusive.

Quand le pouvoir se sert de l’enseignement pour son propre agenda, il y a un problème. L’argument comme quoi ce genre de questions apparaît dans les enquêtes OCDE tient difficilement la route : l’OCDE n’est ni un parti politique, ni une instance gouvernementale.

Provincial job protection  •   La vie des autres  •   Nouvelle culture politique
A la santé du ministre  •   Ech. Liberté fondamentale ctr. Ballade en rollers




© 2007 - 2011 namurlibre.be